Product Information

La CPAP pour Continuous Positive Airway Pressure = Pression Positive Continue des Voies Aériennes. L’utilisation de l’appareil auto-réglable AirSense 11 est indiquée dans le traitement du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) chez les patients pesant plus de 30 kg (66 lb). Cet appareil est destiné à un usage à domicile ou en milieu hospitalier. L’humidificateur est proposé en option. Les apnées obstructives ou centrales qui surviennent pendant le sommeil ont des conséquences sur la physiologie cardiovasculaire et semblent favoriser, voire aggraver des pathologies telles que l’hypertension artérielle systémique, la cardiopathie ischémique et l’insuffisance cardiaque congestive. Le syndrome d’apnées du sommeil (SAS) peut également favoriser la survenue d’accidents vasculaires cérébraux.

Caractéristiques

  • CPAP réglable de 4 à 20 cmH2O.
  • Sortie d’air : connecteur mâle conique standard 22 mm.
  • T° de fonctionnement : de +5 °C à +35 °C (+41 °F à +95 °F).
  • Humidité de fonctionnement : de 10 % à 95 % d’humidité relative (sans condensation).
  • Altitude de fonctionnement : du niveau de la mer à 3010 m (9 870 pi) ; intervalle de pression d’air de 1 060 hPa à 700 hPa.
  • Pression Max. limitée en condition du premier défaut : 40 cm H2O pendant plus de 1 s.
  • Niveau sonore : 27 dB(A).
  • Dimensions (H x l x P en mm) :138,5 mm x 259,4 mm x 94,5 mm
  • Poids (appareil et réservoir d’eau) : 1,130 Kg.
  • Module d'alimentation électrique 65 W - 100 à 240 AC, 50 à 60 Hz, 2 A  / 24 V DC +/- 1 V DC, 2,71 A.
  • Contenu de la boîte : Appareil CPAP ResMed AirSense 10 AutoSet, circuit respiratoire, module d’alimentation, sac de transport).
  • Humidificateur "HumidAir" en option.

Usage & contre-indications

Usage

  • Assistance respiratoire en cas du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS).
  • Convient pour une utilisation en clinique ou à domicile.

Contre-indications

  • Le traitement par pression positive est contre-indiqué chez certains patients présentant l’une des pathologies préexistantes suivantes :
    - affection pulmonaire bulleuse grave ;
    - pneumothorax ;
    - hypotension ;
    - déshydratation ;
    - fuite de liquide céphalo-rachidien, récent traumatisme ou intervention chirurgicale crânienne.